La double compétence : pédagogie et pratique hospitalière
Association Nationale
des Centres d'Enseignement
des Soins d'Urgence
Les formations 
 En pédagogie
 Aux situations d'urgence
 Aux situations d'exception
 Proposer une formation
Notre partenaire
Contacter la MACSF
Assistance juridique
cliquez ici


Personnel-de-sante
Vos rendez-vous
Découvrez la liste
des événements nationaux
et internationaux


cliquez ici
 
Carte des CESU
Cliquez sur la carte
pour voir les  CESU de France

Carte des Cesu de France
Suivez-nous
Suivez-nous sur

Facebook  Twitter
colloque 2013

Type de ressource : Congrès et Colloques
AFGSU : Que reste-t-il de l’enseignement de la prise en charge d'un ACR 2 ans après ?
AFGSU : Que reste-t-il de l’enseignement de la prise en charge d'un ACR 2 ans après ?
AFGSU : Que reste-t-il de l’enseignement de la prise en charge d'un ACR 2 ans après ? - Visuel 02 AFGSU : Que reste-t-il de l’enseignement de la prise en charge d'un ACR 2 ans après ? - Visuel 03
Télécharger le documentDocument à télécharger
Cliquez ici pour voir le document PDF
Descriptif
INTRODUCTION :
L’AFGSU est une formation obligatoire dans l’enseignement des métiers de la santé. Elle constitue le contenu de l’Unité d’Enseignement 4.3 du semestre 2 du référentiel de formation préparant au diplôme d’Etat et à l’exercice de la profession d’infirmier du 31 juillet 2009. Une journée d’actualisation est programmée en semestre 6.


MATERIEL ET METHODE :
Un questionnaire anonyme a été distribué en début de journée d’actualisation auprès de 173 étudiants en soins infirmiers de 3ème année de formation soit 2 ans après la formation initiale. Une analyse des réponses déclaratives est réalisée concernant la connaissance de la prise en charge d’un arrêt cardio respiratoire.


RESULTATS :
Concernant la formation aux gestes d’urgence, 99% trouvent l’enseignement indispensable tant dans le domaine professionnel que personnel (96%).
Le contenu de la formation répond aux attentes pour 96 %.
26 % n’ont jamais rencontré de situation d’urgence.

Concernant la prise en charge d’un arrêt cardiaque, l’analyse des réponses permet d’identifier les actions suivantes :
L’alerte est évoquée par 49 %
La mise en place du DSA par 62 %
Les compressions thoraciques par 91 %
La fréquence des compressions thoraciques à 100/min par 23 %
Le bouche-à-bouche par 2%
Réaliser des insufflations par 40%
Alterner 30 compressions thoraciques avec 2 insufflations par 53 %
8 % proposent de prendre des constantes initialement.
39 % sont sûrs de leur réponse.


DISCUSSION :
Pris séparément, les éléments de prise en charge d’un arrêt cardiaque montrent que les premiers maillons de la chaîne de survie sont globalement cités.

Cependant, l’analyse de la combinaison de ces éléments montre que :
31% évoquent l'association Alerter-Masser-Défibriller avec une certitude de 41 %
16% Alerter-Masser avec une certitude de 41 %
2% Alerter-Défibriller avec une certitude de 25 %

La journée d’actualisation est nécessaire pour tous avec une demande de la renouveler tous les ans pour 26 % voire tous les 6 mois pour 4 %

CONCLUSION :
L’AFGSU est une formation obligatoire dans la formation initiale des professions de santé. Une séance d’actualisation doit être réalisée dans les quatre ans afin de maintenir la validité de cette attestation. Au regard de l'analyse de ce questionnaire, il apparaît que les connaissances des actions à mener lors de la prise en charge d'un arrêt cardiaque nécessitent une réactivation. Ceci, seulement deux ans après l'enseignement initial.


Auteur : Philippe LOISEL
Organisme de rattachement :
Institut de Formation en Soins Infirmiers Saint Joseph – Croix-Rouge française de Marseille
Courriel de l'auteur principal :
philippe.loisel13@gmail.com

Date : 13/12/2013
Lien vers la ressource
Lien vers le siteCliquez ici pour accéder au site
Vidéo


 Conditions d'inscription   Mentions légales   Contact