La double compétence : pédagogie et pratique hospitalière
Association Nationale
des Centres d'Enseignement
des Soins d'Urgence
Les formations 
 En pédagogie
 Aux situations d'urgence
 Aux situations d'exception
 Proposer une formation
Notre partenaire
Contacter la MACSF
Assistance juridique
cliquez ici


Personnel-de-sante
Vos rendez-vous
Découvrez la liste
des événements nationaux
et internationaux


cliquez ici
 
Carte des CESU
Cliquez sur la carte
pour voir les  CESU de France

Carte des Cesu de France
Suivez-nous
Suivez-nous sur

Facebook  Twitter
colloque 2013

Type de ressource : Congrès et Colloques
Etat des lieux des connaissances des professionnels paramédicaux en EHPAD concernant la prise en charge des accidents cardio-vasculaires en Ariège en 2009.
Etat des lieux des connaissances des professionnels paramédicaux en EHPAD concernant la prise en charge des accidents cardio-vasculaires en Ariège en 2009.
Etat des lieux des connaissances des professionnels paramédicaux en EHPAD concernant la prise en charge des accidents cardio-vasculaires en Ariège en 2009. - Visuel 02 Etat des lieux des connaissances des professionnels paramédicaux en EHPAD concernant la prise en charge des accidents cardio-vasculaires en Ariège en 2009. - Visuel 03
Télécharger le documentDocument à télécharger
Cliquez ici pour voir le document PDF
Descriptif
INTRODUCTION :
La mort subite d’origine coronarienne frappe 40 000 personnes par an en France, avec un taux de létalité de 10%.

Dans les hôpitaux, l’incidence des arrêts cardio-respiratoires (ACR) s’élève à 3,77 pour 1000 admissions versus 1 à 2 pour mille en population générale.

La population vieillit, les durées de séjour diminuent et les patients sont transférés en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

La réanimation cardio-pulmonaire et la défibrillation impactent significativement sur le taux de survie, aussi, la prise en charge des ACR par les professionnels paramédicaux en EHPAD représente un enjeu majeur.

L’objectif de ce travail était d’évaluer les connaissances des infirmières diplômées d’état et des aides soignantes en EHPAD concernant la prise en charge des ACR en Ariège.


METHODE :
Etude prospective de cohorte menée dans toutes les EHPAD d’Ariège entre le 01/01/2009 et le 31/12/2009. Les IDE et AS de chaque EHPAD ont été sélectionnées de manière aléatoire. Le questionnaire était proposé par l’urgentiste chargé de l’étude.


RESULTATS :
Au total, 113 AS ou faisant fonction d’as et 42 IDE de jour ont été sélectionnées dans 28 des 32 des EHPAD de l’Ariège.

Parmi les signes vitaux, 30 IDE (71,4 %) et 27 AS (25,2 %) recherchaient une réponse à une stimulation, la présence d’une ventilation spontanée et un pouls carotidien ou fémoral (p < 0.001). L’alerte était donnée correctement par plus de 95 % des IDE et des AS.

L’âge de la victime, le bilan d’ACR et le lieu étaient donnés par 29,4 % des IDE et 24,7 % des AS (p non significatif). Le nombre d’IDE et d’AS déclarant devoir effectuer une libération des voies aériennes, une ventilation et un massage cardiaque externe s’élevait respectivement à 18 (42,8 %) et 26 (24,5 %) ; p = 0,0253.

L’intérêt d’une formation initiale et continue tous les deux ans ou moins était formulé par 78 % des IDE et 91,3 % des AS.
Le nombre d’EHPAD disposant d’un chariot d’urgence s’élevait à 60 %. Un défibrillateur semi-automatique (DSA) n’était disponible que dans 42% des EHPAD, une procédure de fin de vie dans 17,9 %. Aucune IDE n’est présente la nuit dans 89,7 % des EHPAD.


CONCLUSION :
Le bilan et les premiers gestes de réanimation en cas d’ACR sont mieux connus des IDE que des AS en EHPAD en Ariège. Il est nécessaire de développer la formation régulière des agents, en particulier des AS qui sont seules la nuit ; ainsi que de doter toutes les EHPAD d’un chariot d’urgence, d’un DSA, et d’une procédure de fin de vie.


Auteur : Dr Franck LABARRERE, Dr Marie BIBOULET, Mme Christine BACHERE
Organisme de rattachement :
Centre Hospitalier du Val d’Ariège
Courriel de l'auteur principal :
Cesu09@chi-val-ariege.fr

Date : 13/12/2013
Lien vers la ressource
Lien vers le siteCliquez ici pour accéder au site
Vidéo


 Conditions d'inscription   Mentions légales   Contact