La double compétence : pédagogie et pratique hospitalière
Association Nationale
des Centres d'Enseignement
des Soins d'Urgence
Les formations 
 En pédagogie
 Aux situations d'urgence
 Aux situations d'exception
 Proposer une formation
Notre partenaire
Contacter la MACSF
Assistance juridique
cliquez ici


Personnel-de-sante
Vos rendez-vous
Découvrez la liste
des événements nationaux
et internationaux


cliquez ici
 
Carte des CESU
Cliquez sur la carte
pour voir les  CESU de France

Carte des Cesu de France
Suivez-nous
Suivez-nous sur

Facebook  Twitter
colloque 2013

Type de ressource : Congrès et Colloques
La « rétrovision accompagnée », une technique de formation continue pour formateurs « métacognitifs »
La « rétrovision accompagnée », une technique de formation continue pour formateurs « métacognitifs »
La « rétrovision accompagnée », une technique de formation continue pour formateurs « métacognitifs » - Visuel 02 La « rétrovision accompagnée », une technique de formation continue pour formateurs « métacognitifs » - Visuel 03
Télécharger le documentDocument à télécharger
Cliquez ici pour voir le document PDF
Descriptif
INTRODUCTION :
Lorsqu’un formateur de notre CESU souhaite être évalué, dans le cadre d’une évaluation formative, nous lui proposons différentes techniques dont celle d’observer, selon un angle que nous choisissons ensemble, à l’aide d’une grille préalablement discutée, une formation durant laquelle nous essayons de nous insérer discrètement.

Cette technique comporte de nombreux inconvénients pour le formateur et de nombreux biais pour l’observateur. Nous avons expérimenté une autre technique.


MATERIEL ET METHODE :
Lors d’une formation « normale », le formateur qui désire cette évaluation, installe en fond de salle et en plan large une caméra, centrée sur sa position.

Il prévient en début de formation les apprenants de l’existence de cette caméra et de la finalité de son existence ainsi que des modalités de l’utilisation des images.

Le premier formateur à expérimenter cette technique nous a proposé un second film, pris dans des conditions identiques, à 6 mois d’intervalle, pour une formation similaire. Chaque film durait 4 heures.

Nous lui avons proposé de choisir parmi les autres formateurs ou parmi les enseignants CESU, une personne avec laquelle la « rétrovision » aurait lieu. Nous avons définit ensemble l’angle du regard à porter sur les films sous la forme de deux « question » qui préoccupait le formateur :
1 - Quelle dynamique de groupe peut s’observer, quel type de leadership apparaît ?
2 - Quel type de questions est principalement utilisé ? Quels effets peut-on observer ?

Le formateur et le pair ont visionné ensemble trois séquences de 20 minutes prises aléatoirement dans le film initial en cherchant à répondre aux deux questions, puis ont confrontés leur observation.

Pendant cette confrontation, si des différences d’observations apparaissaient, le formateur explicitait son intention au moment de l’action.

Une synthèse des observations en lien avec le questionnement était rédigée. La même séquence a été respectée pour l’analyse du second film, les différences de la synthèse ont été relevées par le pair.

Ces différences ont été déclarées comme intentionnelles par le formateur.


CONCLUSION :
Nous avions pour objectifs de compenser les limites de technique telles que l’observation ou le recueil de traces, qui permettent mal d’appréhender le raisonnement et les connaissances mises en oeuvre lors de celui-ci.

Il s’agissait de permettre aux formateurs volontaires de bénéficier d’une évaluation objective et explicitée à propos d’un questionnement personnel, dans une perspective d’amélioration professionnelle.

Cette technique nous semble présenter un réel intérêt et sera soumise à l’ensemble de l’équipe. Nous proposons d’autres techniques d’évaluation (coformation, observation, questionnaire ciblée, entretien d’explicitation) afin de ne pas rendre cette technique « obligatoire ».

L’entretien de « rétrovision » vise à faire verbaliser des observations faite sur soi-même pour aider les formateurs dans leur démarche de métacognition.


Auteur : P. POLES, G. GHENO, G. ANDOLINA.
Organisme de rattachement :
CESU 74
Courriel de l'auteur principal :
poles.pierre@neuf.fr

Date : 13/12/2013
Lien vers la ressource
Lien vers le siteCliquez ici pour accéder au site
Vidéo


 Conditions d'inscription   Mentions légales   Contact