La double compétence : pédagogie et pratique hospitalière
Association Nationale
des Centres d'Enseignement
des Soins d'Urgence
Les formations 
 En pédagogie
 Aux situations d'urgence
 Aux situations d'exception
 Proposer une formation
Notre partenaire
Contacter la MACSF
Assistance juridique
cliquez ici


Personnel-de-sante
Vos rendez-vous
Découvrez la liste
des événements nationaux
et internationaux


cliquez ici
 
Carte des CESU
Cliquez sur la carte
pour voir les  CESU de France

Carte des Cesu de France
Suivez-nous
Suivez-nous sur

Facebook  Twitter
colloque 2013

Type de ressource : Congrès et Colloques
La simulation en soins d’urgence au service de l’ergonomie : exemple de l’aménagement des ambulances de réanimation
La simulation en soins d’urgence au service de l’ergonomie : exemple de l’aménagement des ambulances de réanimation
La simulation en soins d’urgence au service de l’ergonomie : exemple de l’aménagement des ambulances de réanimation - Visuel 02 La simulation en soins d’urgence au service de l’ergonomie : exemple de l’aménagement des ambulances de réanimation - Visuel 03
Télécharger le documentDocument à télécharger
Cliquez ici pour voir le document PDF
Descriptif
L’intérêt pédagogique d’une simulation bien menée a été démontré. Nous avons souhaité utiliser cette technique en alliant les compétences pédagogiques à l’expertise en ergonomie pour proposer des adaptations de l’environnement matériel aux pratiques médicales dans des situations de soins d’urgences.

L’amélioration de cet environnement et de l’organisation du travail pourrait avoir un impact sur la qualité et la sécurité des soins, le confort et la sécurité des personnels eux-mêmes là où la rapidité d’action doit être optimale.

L’objectif d’un premier travail a été d’aider à la conception de l’aménagement intérieur des ambulances de réanimation.

La littérature, pauvre sur ce sujet, a montré les limites de l’observation en milieu authentique. Nous avons décidé d’utiliser la simulation en complément de l’observation écologique, en partenariat avec l’institut d’ingénierie de la santé de l’Université.

Matériel et méthode : Les simulations devaient être des situations d’urgence, rencontrées au quotidien par les équipes SMUR dans lesquelles la rapidité et l’efficacité d’action importaient avec un recours aux éléments principaux du matériel de réanimation.

Les scénarios complets de deux situations répondant à ces critères ont été déterminés par l’équipe du CESU : Prise en charge d’un arrêt cardiaque chez un patient sous surveillance multiparamétrique, induction à séquence rapide chez un traumatisé crânien grave.

Un mannequin haute-fidélité a été installé dans une ambulance de réanimation avec deux caméras pour permettre l’enregistrement.

Des équipes du SMUR, ignorant les scénarios, se sont portées volontaires. Les simulations devaient être reproduites jusqu’à saturation des données croisées avec l’observation préalable en milieu authentique. Pour ne pas influencer le regard porté, l’observation était réalisée sans grille et portait plus particulièrement sur la posture des personnels et l’accessibilité du matériel nécessaire.

Des entretiens semi-dirigés devaient être menés par le chercheur avec chaque équipe en visionnant les actions pour recueillir les commentaires. Résultats : Une saturation de données a été observée après huit mises en situations filmées et débriefées.

Ainsi, l’aménagement initial de l’ambulance, ( faible superficie du plan de travail), était susceptible d’entrainer un ralentissement dans la prise en charge voire d’engendrer des erreurs (perte d’une ampoule de médicament, confusion possible entre deux seringues avec nouvelle préparation du médicament).

Des postures non physiologiques et une gêne entre équipiers, liée à un emplacement de mobilier inadapté, ont été relevées. Prenant en compte les simulations et l’observation en milieu authentique, des recommandations relatives aux superficies de travail autour du brancard, à la surface du plan du plan de travail et à son éclairage ainsi que sur l’emplacement du mobilier de rangement ont ainsi pu être proposées.

En conclusion, notre travail a pour objet d’ouvrir un champ de recherche lié à l’apport de la simulation pour contribuer à l’amélioration de l’ergonomie du travail dans les milieux professionnels en santé.


Auteur : Christine Ammirati (1,2), Solène Pourtau (3), Carole Amsallem (4), Christophe Boyer (5), Jean-Michel Mercieca (4), Maxime Gignon (2,6)
Organisme de rattachement :
CPA-SimUSanté©, CHU Amiens-Université Picardie Jules Verne, Laboratoire d’éducation en santé Paris XIII, Institut d’Ingenierie en santé – Université Picardie Jules Verne, CESU 80 – CHU Amiens, SAMU 80 – CHU Amiens, Service de santé des populations – Chu A
Courriel de l'auteur principal :
Christine.ammirati@chu-amiens.fr

Date : 13/12/2013
Lien vers la ressource
Lien vers le siteCliquez ici pour accéder au site
Vidéo


 Conditions d'inscription   Mentions légales   Contact